Le CA de l'UPL a adopté à l'unanimité deux conventions de partenariat

12/04/2018

Le Conseil d'administration de l'Université Paris Lumières, en sa séance du 11 avril 2018, adopte à l’unanimité la convention de partenariat établie entre la ComUE Université Paris Lumières et l’Ecole Supérieure du Travail Social – ETSUP ainsi que la convention de partenariat établie entre la ComUE Université Paris Lumières et Musée d’archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.

L'Ecole Supérieure de Travail Social (Etsup) est une école de formation professionnelle aux métiers du travail social qui développe ses activités dans des partenariats avec des institutions de travail social et des établissements d’enseignement supérieur et ancre son action dans  la recherche et les échanges internationaux. Elle forme chaque année 1200 étudiants ou stagiaires aux métiers du travail social avec la possibilité d’obtenir un diplôme reconnu par l’Enseignement supérieur, l’Education nationale et le ministère du Travail.

Au-delà d’un enseignement ouvert et rigoureux pour former des professionnels qualifiés, elle inscrit sa réflexion et ses formations dans l’esprit du projet associatif des Surintendantes d’Usines et de Services Sociaux. Elle développe le professionnalisme des acteurs du travail social dans le cadre de principes éthiques. L’école prône un professionnalisme engagé dans le métier et l’action éducative et sociale avec une bonne maîtrise des pratiques professionnelles, des politiques sociales et la capacité d’analyse de ces politiques.

Elle exerce une fonction de veille par rapport à l’évolution des problématiques sociales, des publics et des territoires. Elle maintient une vigilance à l’égard des conditions de mise en œuvre des politiques sociales et prend en compte des débats au niveau européen et international.

L’école met en œuvre une approche pluridisciplinaire, pluri-méthodologique et partenariale intégrant la recherche (fondamentale et collaborative) dans la formation des professionnels.

Elle développe une activité de recherche grâce à son centre de recherche créé en 1982 et qui est, depuis 2016, membre du groupement d’intérêt scientifique Hybrida-IS (Intervention Sociale), actes de métiers, métiers en acte, processus de professionnalisation. Elle est également membre du Groupement de Recherche d’Ile de France, du Centre Européen de Recherche en Travail Social et elle participe aux travaux de l’Association Internationale pour la Formation, la Recherche et l’Intervention sociale.

Elle collabore dans le cadre de conventions de partenariat avec l’Université Paris Nanterre depuis le début des années 1970 et avec l’INSHEA, mais également avec d’autres établissements d’enseignement supérieur (CNAM, ESPE de Rouen).

L’Etsup s’engage, dans le mouvement de solidarité nécessaire au XXIe siècle, à remplir sa mission de service public et au public en adaptant le dispositif de formation des étudiants, tout en prenant en compte l’évolution des besoins des professionnels et des personnes accompagnées.

Le musée d'archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye (MAN) est un Service à compétence nationale du Ministère de la Culture comprenant le château de Saint-Germain-en-Laye, son parc et ses dépendances ainsi que les collections réunies au sein du musée d'archéologie nationale. Ce service a pour mission, à titre permanent, d'étudier, d'inventorier, de conserver et d'ouvrir au public les éléments immobiliers, bâtiments, parcs et jardins. Il a également à sa charge de conserver, inventorier, étudier, restaurer, enrichir et exposer, en vue de l'éducation et du plaisir du public, les collections appartenant à l'Etat et inscrites sur l'inventaire du musée national dont il a la charge.

Établissement de référence pour l’archéologie, le musée présente des collections archéologiques de niveau international retraçant la vie des hommes sur le territoire de la France des origines à l’an 1000, du monde paléolithique aux temps mérovingiens. Quelque 29 000 objets et séries sont exposés et témoignent de l’évolution des techniques, de l’expression artistique et des représentations des femmes et des hommes qui se sont mêlés et se sont succédé en France.

Engagé dans la conquête de nouveaux publics, l’établissement mène une stratégie numérique ambitieuse, notamment à travers son rôle de coordination éditoriale de la collection «  Grands sites archéologiques «  et son engagement dans le programme de modélisation « France Collections 3D ». Jouxtant le château, le Domaine national offre un exceptionnel belvédère sur l’Île-de-France. Il propose 45 ha de jardins et une terrasse de 1945 mètres de long dessinée par André Le Nôtre. En effet, le musée a participé aux créations des MOOCs de l'UPL dans le cadre du projet Feder. 

Cette collaboration s’inscrit pour le MAN dans sa volonté de participer pleinement au renouvellement du paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche, en particulier dans son lien avec les institutions muséales et patrimoniales. Dans ce cadre, l’Université Paris Lumières, par la qualité des partenaires et la force des institutions fondatrices dans les domaines de prédilection du musée, apparaît particulièrement pertinente pour le MAN. L'UPL et le MAN réaffirment leur conviction que ce partenariat permettra de favoriser leur rayonnement national et international. 

 

FrançaisEnglish
Documentation cont@ct

Events

Location

UNIVERSITE PARIS LUMIERES

140, rue du Chevaleret
75013 Paris

Phone : 01 42 78 51 83